Les Saviez-vous ?

Les français consomment en moyenne 1,6 litre de vinaigre par an.

Vinaigrette

Le sel se dissout mieux dans le vinaigre que dans l'huile et qu'une cuillerée à café de moutarde stabilise la vinaigrette.

Mieux vaut assaisonner la salade au dernier moment, sinon les feuilles risquent de faner.

Un petit bain d'eau tiède puis un bain d'eau froide avec trois cuillerées de vinaigre et un morceau de sucre, réveillent la salade flétrie.

Le vinaigre ne contient pas d'alcool mais de l'acide acétique. Le degré indiqué sur le vinaigre est la mesure de cette acidité.

C'est une réaction chimique qui est à l'origine du piquant de la moutarde. Sous l'action du broyage et de l'eau, deux substances la sinigrine et la myrosine se mélangent et produisent une molécule l'isothyocyanate d'allyle qui provoque cette sensation de piquant dans la bouche.

La vinaigrette était aussi une petite boite en or, nacre ou ivoire très en vogue au XVII e siècle, souvent portée en pendentif par les belles de l'époque et renfermant une petite éponge imbibée de vinaigre aromatique.
Aux moindres vapeurs, elles s'en frottaient le front et les tempes.